Plantes

Les plantes sont principalement choisies selon des critères esthétiques : elles servent à dissimuler ou mettre en valeur certaines parties du jardin, et fleurissent ou prennent des couleurs à différents moments de l’année. Les mousses sont utilisées dans de nombreux jardins à vocation religieuse. Les parterres de fleurs sont historiquement rares, mais courants dans les jardins modernes.

Certaines plantes sont choisies pour des raisons religieuses, comme le lotus sacré, ou symboliques, comme le pin, qui représente la longévité.

Les arbres sont taillés de manière à laisser passer le regard et ainsi à accroître la perspective du jardin. Leur pousse est soigneusement contrôlée afin de donner des formes intéressantes (Niwaki), qui souvent évoquent celle de vieux arbres poussant à l'état naturel. Ils sont généralement inclinés, ce qui dirige leur ombre, et peut permettre de meilleurs reflets dans l'eau. Certains pins pluriséculaires nécessitent en permanence une série de béquilles pour les soutenir. En hiver, les branches des arbres anciens les plus fragiles sont soutenues par des poteaux, ou suspendues à des cordes, afin d'éviter que le poids de la neige ne les fasse tomber.

Parmi les arbres ou grandes plantes les plus courants, on trouve les azalées, les camélias, les chênes, les pruniers (ume), les cerisiers, les érables (momiji), les saules, les ginkgo, les cyprès du Japon (hinoki), les cèdres du Japon (sugi), les pins (matsu), et les bambous.

"Aconitum japonicum, 1700 - Adenostyles japonica - Anemone elegans - Anemone japonica - Aucuba japonica, 1783 - Broussonetia papyrifera, 1751 - Camellia japonica, 1739 - Choenomeles japonica, 1844 - Citrus emarginatus - Convollaria japonica - Cryptomeria japonica, 1844 - Eleagnus reflexa - Eriobotrya japonica -Euonymus japonicus, 1804 - Ginkgo biloba, 1754 - Hemerocallis caerulea - Hemerocallis japonica - Hemerocallis sieboldi - Hoteia japonica, 1835 - Hovenia dulcis, 1812 - Ilex gigantea - Ilex latifolia, 1824 - Ilex tarajo - Kerria japonica, 1700 - Ligustrum lucidum, 1794 - Ligustrum ovalifolium - Ligustrum salicifolium - Ligustrum stauntoni - Lilium japonicum, 1804 - Lilium lancifolium - Lilium speciosum, 1830 - Nandina domestica, 1804 - Scutellaria japonica - Sedum sieboldi - Sophora japonica, 1747"

Sources : "L'horticulture dans les cinq parties du monde" - Ch. BALTET - Société Nationale d'Horticulture, 1895.