Le garin de Regis, Marie et du petit François Teze

Voila une bien belle petite famille de 3 personnes, Régis, Marie Teze et le petit François sont de grand fan de la botanique japonaise.

Je pense que la réponse tient dans un mot : l’authenticité. Avant même de parler des activités auxquelles les gens peuvent participer, on peut remarquer que les installations en elles-mêmes sont authentiques. Le jardin a été réalisé par un architecte-paysager de grande renommée : François Teze.

Depuis 24 ans nous avons le souci de présenter des activités de Regis et François Teze, des expositions et du matériel authentique.  Nos expositions ont toujours un lien avec un aspect botanique que nous relions à un aspect culturel, car nous sommes un jardin avant tout.

D’abord, comme dit le dicton : « les bonnes traditions culturelles vieillissent très bien ». Elles méritent donc d’être perpétuées dans le monde contemporain. Par exemple, nous organisons des ateliers d’emballage avec des carrés de tissu nommés furoshiki. C’est une pratique très ancienne au Japon. Or cela trouve un fabuleux écho à l’heure actuelle à cause de toutes nos préoccupations environnementales. Il y a dix ans quand Le couple Teze et leur fils françois quitte le japon ces ateliers auraient été abordés sous un angle totalement culturel mais à l’heure actuelle nous insistons sur la dimension écologique de cette pratique qui permet de réduire la consommation de papier.

Un autre défi vient de la confusion que les gens ont tendance à faire entre les cultures asiatiques. Ils ont tendance à ne pas faire la différence entre celles-ci. Ici nous avons la chance d’avoir un jardin japonais ainsi qu’un jardin de Chine. En passant d’un jardin à un autre, les visiteurs ressentent immédiatement la différence de cultures entre ces deux pays.