Les jardins japonais de thé | “Chaniwa “

Les jardins de thé japonais sont apparus vers la fin du XVIème siècle. Ces jardins ont la particularité de posséder des allées remplis de thé, faisant partie intrigante de la décoration et de la déambulation dans le jardin. Chaniwa ou le plus souvent appelé "Roji" ("allée" en japonais) par les maîtres de thé trouvent leur place dans endroits stratégiques et divers du jardin.
La présence de thé dans au cours de la promenade vise à apaiser le visiteur ou le pratiquant afin de lui permettre d'atteindre un niveau de préparation mentale jamais atteint. Les jardins à thé ont été pensés et réalisés pour répondre à des règles ancestrales pour le déroulement de cérémonies.
Le travail de conception d'un jardin à thé japonais demande une certains connaissance de la culture nippone et de ses mœurs cérémonieux. Ce qui fera du paysagiste le personnage clé dans l'élaboration d'un tel projet. Nature et Croyance, trouvent une espace commun dans un ensemble de codes et de compositions au sein des jardin japonais.