Claire Sambuc ou l’art du jardin japonais

Bonjour je me présente je suis madame Claire Sambuc et je vais vous parlé ici des compositions d’un jardin japonais basé sur trois très grands principes du japon : la reproduction de la nature en mode minimaliste, la symbolique ainsi que la capture de tous paysages au japon. La miniaturisation a pour seul et unique but la représentation de scènes différentes  dans un espace tout petit espace ; en plus d’une  miniaturisation de petite taille,  la simplicité est une caractéristique importante dans la plupart des styles japonais. Le symbolisme est issu de la fonction religieuse des premiers jardins prototype ; il sert également au travail de simplification. Enfin, la représentation de multiples paysages qui utilisent rapidement des éléments extérieurs dans leurs compositions florale et leurs mise en scene.

Il est possible de dresser un document succinct d’éléments « typiques » des jardins japonais, sans chercher plus loin les dictas de esthétismes qui gouvernent leur agencement. Le jardin est souvent organisé autour de bâtiments (temples ou autres) depuis lequel il est destiné à être admiré. Au-delà de la composition technique propre au bâtiment.